L'équipe de Soins Alternatifs Suisse vous souhaite la bienvenue sur le site

Fleurs de lumière... Les élixirs du Moléson

Mon être ultime, mon moi de lumière danse dans les parcelles célestes des flocons d’étoiles qui tracent un faisceau argenté depuis le Ciel... Je danse en levant les bras vers le haut, le Très Haut, une fleur cristalline pure ouverte dans chacune de mes paumes, tels deux nénuphars immaculés qui irradient leur lumière en deux rayons  vers l’espace...

Mon être ultime m’appelle et me pousse à avancer, toujours plus, un pas devant l’autre, une fleur après l’autre, un arbre, trois chênes, neuf noyers...

Je me laisse pousser les ailes, je me laisse pousser dans le dos, je laisse pousser mes racines depuis la Terre, je me laisse germer... à chaque impulsion de fleur, de messages, de signes... processus vital, parcours guidé, manifestation réanimée...

Et mon être intime se met au service, œuvre, court les champs, les prés, les jardins, les rivières, les montagnes... Il dépose sa coupe de verre, son bol sacré sur la terre au creux de la plante, au cœur des pierres, au centre de l’énergie puissante des êtres végétaux et demande la grâce de cueillir leur substance de vie sublime...

Il se laisse tracer par les mots pour mettre dans la matière les messages soufflés...

La joie simple de l’œuvre accomplie m’accompagne, la Joie Puissante de la Vie dans ce qu’elle a de plus fou, de plus sacré lorsque nous nous mettons au service de notre âme, de notre voix intérieure qui se joue des boomerangs de notre mental.

Sept ans, sept ans maintenant en tant que messagère des fleurs et le chemin continue, s’élargit, se trace devant moi au fil des saisons, du Soleil et de la Lune, des corolles ouvertes et des ramures déployées, et des signes tels ces papillons orangés qui viennent se poser jusque sur la fenêtre de ma pièce de soins qui s’appelle... imago ! la quatrième étape dans la transformation du papillon après la larve, la chenille, la chrysalide : l’imago, le papillon qui ouvre ses ailes et prend son envol...

Et lors de leur conception, un peu avant et dans les heures qui suivent l’évidence est là : les messages se font clairs, les mots s’enchaînent... Il y a aussi la validation par la première personne qui reçoit l’élixir :

Cette femme prête à donner un rein pour la vie de son mari et c’est colchique qui se présente pour la première fois, la colchique dont la phrase clef est : l’impossible est possible...

Et protégée d’un risque de chute et d’accident qui aurait pu être grave : 3 vtt qui arrivent droit sur moi et qui dévalent ce chemin de montagne en pente à la sortie d’un vallon sans visibilité, et je ne bouge pas ! Je reste au milieu ! Deux partent sur ma droite, un sur ma gauche au dernier moment, je n’ai pas bougé. J’allais rechercher la fleur solarisée toute la journée...J’allais recueillir l’arnica ! La journée avait été très chaude, étouffante, 34°-35°, mais là j’ai vraiment eu chaud ...

Et puis l’enfant blonde du mélilot, fleur qui m’a été soufflé lors d’un stage d’écriture et où je crée le personnage principal, une enfant que je nomme Lola...L’appel le soir même d’une patiente pour une prise de rendez-vous pour sa petite Lola... J’avais oublié que je connaissais réellement une Lola. Et lors du rendez-vous la semaine suivante le mélilot est tiré pour elle, la première fois, l’ enfant blonde et la belle et simple fleur jaune du mélilot comme en effet miroir...magique...

L’histoire du coquelicot aussi, je m’arrête là, promis...

Ma voiture embourbée au petit matin dans un champ après une nuit d’orage en venant rechercher l’élixir, je suis vite secourue à ma demande par deux hommes casqués d’un

chantier voisin : l’aide extérieure est parfois vitale, seul nous ne pouvons pas faire face à toutes situations. Mais notre force réside en notre capacité de demander l’aide nécessaire. Ce sera l’un des messages insufflé par le coquelicot, il va nous aider à entamer le processus d’aide extérieure.

C’est tellement d’émotion, toujours là même après toutes ces années, lorsque je reçois en plein cœur la certitude de la justesse de ce processus qui se déroule dans l’énergie de la conception elle-même de l’élixir floral mais également dans l’énergie des synchronicités, des signes perçus, reçus, accueillis, cueillis... et là, Merci la Vie !!!

Percutée également et doucement apprivoisée ensuite lorsque je réalise très tard, il y a un ou deux ans à peine, que la première fleur qui m’a été « envoyée » fut la lavande.

Vous ne l’entendez peut-être pas mais mes mots sont portés par les douces effluves de la région de Nyons, Montélimar et plus précisément Valréas en Haute Provence. La lavande est vraiment la fleur de mes racines, de mes parents et grands-parents tous originaires du même village natal près de Dieulefit, Teyssières au cœur de ce beau département français qu’est la Drôme... Minuscule village où le vent emmène chaque été les vapeurs distillées de la fleur jusque dans chaque maison par les fenêtres entr’ouvertes sur un petit peu de fraicheur...Senteurs de vacances, parfums d’enfance (et d’en France...), odeurs entêtantes de la terre où je suis née...Et ce fut un beau cadeau que de réaliser cette évidence.

Nos résistances embrument parfois notre cerveau de façon magnifique, mais il y a des fleurs pour cela (sourire)...

 Fleurs, arbres qui vont par la voie des élixirs venir nous souffler dessus et nous imprégner de leurs substances énergétiques, de vie pour nous donner l’impulsion juste dans le moment présent dans une difficulté, une impossibilité, une immobilité, défaire un nœud, un blocage dans l’action ou dans la conscience de soi.

Ils vont nous permettre d’ harmoniser une émotion, équilibrer un manque, reconnaître une faille, l’accepter et entamer le travail pour la combler et la guérir nous-même, nous aider à lever nos racines ancrées parfois très profondément dans le passé.

Ils vont nous redonner notre lumière, notre puissance, allumer notre feu intérieur, nos pleines capacités, nous faire le cadeau de retrouver l’être merveilleux et accompli que nous sommes dans son plein potentiel de guérison intérieure.

Ils sont là pour l’acceptation du processus d’avancement, pour accueillir le changement, la transformation constante que nous vivons tels les papillons que nous sommes : tour à tour larve, chenille, chrysalide et puis toujours plus : le papillon qui ouvre ses ailes, qui se donne le droit de s’ouvrir à qui il est dans son accomplissement.

Il est clair que ces élixirs vont servir cette réalité : apprivoiser nos différents côtés papillon, les reconnaître, les accepter, y faire face et ensuite par leur intermédiaire, en thérapie unique ou en accompagnement d’un autre soin, de la médecine traditionnelle, entamer et continuer le processus de responsabilisation : je suis cet être en chemin, en recherche et j’œuvre pour mon mieux-être, je me donne le droit à l’évolution, à la compréhension du fonctionnement de mon être émotionnel, comportemental, en actions et en réactions et je peux laisser aller tout ce qui n’est pas constructif et en raisonnance avec moi maintenant, je transforme mon vécu et je me transforme chaque jour...éternel papillon...

Et ce sont les fleurs elles-mêmes qui viennent nous cueillir par l’intermédiaire d’un tirage par cartes ou pendule ou par l’intuition, leur présence lors d’un soin. Ce sont elles qui nous choisissent et se présentent  comme étant les vibrations adéquates au vécu du moment et non l’inverse.

Ce n’est pas moi qui décide mentalement ce dont j’ai besoin, le chemin vers mon être intérieur est beaucoup plus tortueux, voilé, déformé. J’accepte de me laisser guider, porter par mon moi supérieur, ultime jusque vers mon moi conscient, intime...

Alors, laissons-nous apprivoiser...

Et puis au fil du temps, et en donnant des cours aussi, plusieurs groupes de fleurs se sont formés, imposés :

Les 22 arcanes, les premières, la base, le sol, la terre.

Les 15 guérisseuses, avec une vibration un peu différente, son cocktail « guérison » et ses quatre fleurs spécifiques qui vont offrir leur aide ciblée pour une « guérison » intérieure dans un moment de vie difficile. Son triangle des Bermudes avec 3 fleurs qui vont secourir la personne en état vibratoire de stress intérieur intense...

Les 10 du renouveau où se présente l’hysope, véritable laser guérisseur, grande dame ! Je l’ai d’ailleurs appelée Dame Hysope car dès sa conception elle faisait partie de plus de la moitié des mélanges prescrits ! Et il y avait alors une quarantaine de fleurs différentes. Elle fait un puissant travail intérieur d’harmonisation et annonce une fin de cycle, elle recèle en elle également cette présence indéfinissable de Ste Hildegarde, car c’était une fleur qui lui était précieuse, et elle était là près de moi le jour de la solarisation...

Et enfin les fleurs de Lumière au cœur de cet été, chères à mon cœur puisque les dernières nées, mais comme chacune depuis le commencement, tel l’amour d’une mère pour chacun de ses enfants...

Et puis c’est également une préparation d’urgence, tel le « rescue » du Dr Bach qui s’est présenté. Cinq fleurs qui œuvrent en traitant les peurs, les chocs émotionnels ou physiques, les bouleversements intérieurs puissants, les vibrations internes parfois imperceptibles, les états de panique et de stress. Elles vont aller toucher subtilement tous les états de mal-être parfois puissants et non maîtrisables et diffuser leurs énergies d’apaisement et de ressourcement.

 La fleur, dans ce qu’elle a de plus sacré, sa vie de lumière, sa vie de vibrations magiques et si subtiles, elle vient nous l’offrir par cette eau, par cet élixir...

Nous rejoignons ainsi par elle notre être ultime, supérieur en recevant dans notre être intime, notre être incarné maintenant, sa substance vivante d’énergie récoltée et sauvegardée précieusement.

Elle nous fait le cadeau de son essence dans notre vie, tout comme la fleur sur le bord du chemin, dans les champs, sur les pentes arides des montagnes, elle nous donne sa vie qui dure une heure, un jour, une semaine mais qui est dans sa simplicité, dans sa grandeur l’équivalent de la durée de notre vie d’humain...

En savoir plus...

Article proposé par : Ghislaine Pasquier Imago

Vous souhaitez vous exprimer sur cet article, nous vous donnons la parole.
 

 

Retour