L'équipe de Soins Alternatifs Suisse vous souhaite la bienvenue sur le site

Il était une fois … l’hypnose ericksonienne ou la force de l’inconscient

Il faut remonter à 3000 ans avant JC pour trouver les premières traces de l’hypnose. C’est en Egypte sous Ramsès II que l’on trouve sur une stèle (découverte en 1972) les premiers écrits sur les « soins par la parole ».

En 1843 c’est un chirurgien écossais qui pose les bases scientifiques de l’hypnose. A cette même période John Elliotson, professeur de chirurgie introduit l’hypnose pour les anesthésies. Elle connaîtra un bel essor jusqu’en 1846 et l’invention du chloroforme. 

C’est après avoir appris les techniques de l’hypnose qu’Emile Coué répandra la méthode qui le rendra célèbre, la Méthode Coué. 

Milton Erickson, psychiatre américain viendra bouleverser les conceptions de l’hypnose. Il est considéré comme le père de la communication moderne. C’est à partir de 2001 qu’une utilisation holistique de l’hypnose se développe. Plus que médicale ou dédiée à la seule croissance personnelle, cette « hypnose humaniste » développe une véritable philosophie de vie. 

Malgré une racine grecque signifiant « sommeil », la personne sous hypnose est totalement éveillée. Elle se trouve simplement en état modifié de conscience, notre état naturel selon Milton Erickson. 

Lors d’une séance d’hypnose thérapeutique (dite de conversation), cet état modifié de conscience permet à la personne d’avoir accès à toutes ses ressources, toutes ses capacités, tous ses apprentissages, souvent enfouis dans l’inconscient et auxquels elle ne sait plus accéder. 

Loin d’être statique, une séance peut se faire debout (technique de la sculpture) ou en marchant (la ligne du temps, le carré magique). Grâce à la transe hypnotique la personne gagne en contrôle de tout ce qui se passe à l’intérieur d’elle-même. Elle expérimente des sensations, des ressentis qui viennent modifier sa vision du monde, et donc de sa problématique. 

Regardez votre enfant jouer et vous saurez exactement ce qu’est un état modifé de conscience. Totalement pris par ce qu’il fait, par le personnage qu’il incarne, il est inventif, créatif, son esprit tout entier tourné vers le jeu. C’est pour cette raison que l’hypnose pour les enfants se pratique à travers le jeu et le dessin. 

L’efficacité de l’ hypnose ericksonienne est prouvée dans divers domaines : d’une simple séance de bien-être, au traitement des phobies, du deuil, des allergies, de la douleur, en passant par l’arrêt de la cigarette, le développement de la confiance en soi, le retour à une autonomie de vie. C’est un catalyseur du Changement. 

Pour ceux d’entre vous qui ont vu à la télévision la manière dont l’hypnose est utilisée en milieu hospitalier pour le changement des pansements des grands brûlés, vous pourriez penser que l’hypnose est magique … Certainement pas ! Si magie il y a, elle est uniquement dans ce que vit la personne durant la séance, et les ressources qu’elle est à même de trouver pour régler son problème. 

Pourquoi se priver d’un tel potentiel ?

En savoir plus...

Article proposé par : Sylviane Marendaz

Vous souhaitez vous exprimer sur cet article, nous vous donnons la parole.
 

 

Retour