L'équipe de Soins Alternatifs Suisse vous souhaite la bienvenue sur le site

Congrès européen de psychologie transpersonnelle

Organisé par Alexandre Michaud de l'Association Suisse d'Antropologie et de Psychologie Transpersonnelle (ASAPT) ce congrès s'est réuni à Morges, au Centre de congrès de La Longeraie, sur le thème de la GUERISON et SPIRITUALITE le 17 et 18 octobre 2009.

Etaient présentes les délégations européennes de Suisse, France et Roumanie ainsi qu'un intervenant su Pérou pour débattre de leurs expériences, pratiques, études et résultats englobant la Spiriualité au service de la Guérison.

La journée de samedi fut plutôt consacrée à la partie francophone avec les délégations suisses et françaises.

Pour la Suisse...

Le Dr. Sylvie Déthiollaz, présidente de l'association Noésis et vice-présidente de l'ASAPT, nous a fait part de ses expériences de plus de 10 ans de pratiques et parlé des "Composantes psychologiques et psychothérapeutiques des NDE" ou EMI (Expérience de Mort Imminente). Cette conférence fut très instructive et enrichissante. Je ne vous en dirai pas plus pour le moment car je reviendrai sur ce sujet lors d'un prochain rédactionnel. En attendant ce prochain écrit, je vous invite à aller consulter son site : www.noesis.ch.

Puis ce fut au tour de Thierry Chaiby, fondateur de l'école de l'intégration et enseignant de Tai-chi chuan et de Qi-gong de s'exprimer et partager ses expériences et techniques sur le thème "Yin/yang, l'équilibre physique/psychique". Cette conférence avait pour but de nous expliquer et nous faire prendre conscience de notre dualité (yin/Yang) et nous inviter à observer les lois de la vie afin de faire juste et trouver équilibre et joie de vivre dans l'instant présent.

La pratique de la méditation, le Tai chi chuan  nous aident à nous couper de notre Mental, nous permettant aisni de retrouver notre équilibre yin/yang. Il fut abordé aussi les 3 causes principales des maladies, puis les 5 éléments Feng Shui et de leur correspondances corporelles. Le dimanche après-midi, nous avons pu passer à la pratique (coupure de notre Mental et recherche d'équilibre dans l'instant présent) et la bonne humeur. Thierry Chaiby est l'auteur du livre "Vivre dans la conscience du TAO" aux éditions Le Souffle d'or. Je ne peux que vous en conseiller la lecture. Vous pouvez aussi avoir un aperçu d'une séance de Tai Chi Chuan en visionnant la vidéo suivante : www.dailymotion.com/video/x58s46_avseq01mpg_creation

L'après-midi, Ronald Bugge, diplômé de l'Institut C.G. Jung-Zürich et responsable de l'antenne romande de ce même institut nous a parlé de "L'expérience intérieure et la question de la guérison : l'originalité de la pensée de C.G.Jung". D'origine norvégienne, Ronald Bugge vit à Lausanne depuis de nombreuses années. Pour lui : Pas de guérison sans prise de conscience de l'inconscient. Ronald Bugge nous a partagé sa passion de C.G.Jung, ses pensées, ses textes, ses expériences reliant la religion à la guérison quelque soit notre appartenance à un église ou à un dogme. C.G.Jung nous témoigne de l'effet thérapeutique qu'il a cherché à obtenir et qui est la création chez le sujet d'un état d'âme fait de fluidité et d'aptitude de la métamorphose dans lequel nous commençons à faire l'expérience de sa propre nature et à notre devenir. En conclusion : Nous devons rester fidèle à la réalité de notre propre expérience.

Pour la France...

Marc-Alain Descamps de l'Université de Paris V et auteur du livre "La psychanalyse spiritualiste" a abordé le sujet suivant : "Guérir de quelles souffrances?". La souffrance, c'est avoir oublié le Divin en nous ! Notre plus grande souffrance est la cause de nos souffrances ; cherchons la cause ! Nos souffrances nous amènent les présentes questions existentielles : Quelle est ma mission ? Qu'ai-je à faire ici ?.... Marc-Alain Descamps nous dit aussi que nous sommes tous des êtres éphémères ayant la conviction d'être éternel. Marc-Alain Descamps nous invite à sortir de nos illusions ; la mort étant le sens même de la vie ! Marc-Alain Descamps a écrit de nombreux ouvrages dont "Les expériences de mort imminente et l'après-vie". 

La dernière conférencière de cette journée fut le Dr. Florence Pittolo, psychologue et psychothérapeute, exerçant et enseignant à Nice, intervenant ici sur le thème d'une "Approche thérapeutique et développement essentiel". Le Dr. Florence Pittolo nous invite à la danse accompagnée de ces 3 principes : Intervention - Lâcher prise - Mise en oeuvre. La maladie est une chance qui nous est donnée de recevoir le message spirituel qui nous donnera les clefs pour accéder à la guérison. Il suffit de demander à l'Univers, d'être prêt à recevoir, d'entendre les réponses et d'accepter l'inattendu ! Le Dr. Florence Pittolo est chercheur, enseignante universitaire et responsable de projets de recherche-action (incluant la thématique formation professionnelle des agents de la santé) et aussi consultante internationale et formatrice, sur les processus identitaires et l'exclusion sociale en Santé Publique notamment en Inde et en Asie du Sud sur les thèmes du VIH transmission verticale.

La journée de dimanche a été dédiée à la Roumanie et aux ateliers... avec une surprise hors Europe : le Pérou !

Le Professeur Anca Munteanu, doyenne de l'Université de Timisoara en Roumanie a ouvert cette journée avec une  conférence, en français : "La maladie comme chance ou son message spirituel". Anca Munteanu nous parle du thérapeute en tant que "compagnon" selon l'origine grecque du mot thérapeute. Vient ensuite l'exemple des carmélites et du bénéfique de la Prière et des sons positifs sur la maladie. Sera abordé ensuite la méditation avec ses demandes à La Source (énergie divine ou Dieu) pour obtenir la guérison. Selon Anca Munteanu une psychothérapie semble indispensable pour décrypter l'origine de la maladie. Symptôme de la souffrance : nous nous accrochons à ce que nous ne voulons pas lâcher. La voix vers la guérison commence donc par le lâcher prise et la maladie est une chance d'y parvenir. Anca Munteanu terminera avec cette phrase : "La mort n'éteint pas la Lumière (l'Âme) mais la lampe (l'Homme)".

Ensuite c'est au tour de Juan Ruiz Naupari, Chaman, psychologue, psychotérapeute et musicothérapeute péruvien, de passage en Europe, de prendre la parole avec cette conférence : "The transpersonal experience as a healingtool". Ce chaman nous parle du corps en tant que temple de l'Esprit et de l'Esprit en tant que partie de Dieu en chaque homme. Juan Ruiz Naupari nous encourage à fortifier notre connexion, à se souvenir, se déconnecter de l'amnésie spirituelle. L'Amour et le Pardon sont les deux éléments indispensables à l'accès à la guérison ; la Foi amène la bonté et le Coeur apporte la joie de vivre. Vous pouvez entendre Juan Ruiz Naupari dasn une de ses vidéo ici : www.youtube.com/watch. Dans l'après-midi, au cours d'un atelier, Juan Ruiz Naupari nous a offert une séance de musicothérapie méditative, merveilleux voyage thérapeutique.

Après une brève pause, en alternance avec divers ateliers dont celui deThierry Chaiby (voir plus haut), j'ai assisté aux 3 conférences de la délégation roumaine :

- Ion Manzat de l'Université Hyperion de Bucarest qui nous informé de la psychologie synergétique, non encore connue en Suisse, et venant remplacer la psychologie transpersonnelle. Il nous parle de conscience en tant que réveil du Soi, d'exploration de l'invisible, d'ascète, de renaissance spirituelle. Citation : "Au centre de l'homme se trouve la conscience planétaire". 

 

- Maria Tanasé-Manzat, psychotérapeute préfère nous parler d'un cas pratique de sclérose en plaque et de son travail de reprogrammation. Maria Tanasé-Manzatnous fait part de son expérience, de sa recherche de la cause, permettant de voir disparaître le retour des symptômes de la maladie. En résumé : un traitement allopathique +une visualisation = arrêt du développement de la maladie.

 

- Ionel Mohirta, psychosociologue nous propose un exercice visuel afin de percevoir les auras par l'augmentation de la vue périphérique. Ensuite, il nous parle d'un appareil, la caméra GDV, mise au point en 2005 par l’équipe de recherches de l’Université Médicale de St Petersbourg, dirigée par le Prof. Konstantin Korotkov. Le procédé reprend celui de l’effet Kirlian (photo de l'aura) en le développant et mettant en valeur, sous forme de graphiques, les données de santé physiques et psychiques dégagées sous forme de flammèches par l'emprunte des dix doigts de la main.

Et pour mettre fin à cette journée et à ce "congrès européen de psychologie transpersonnelle"...

Alexandre Michaud, anthropologue, président de l'ASAPT et organisateur de cette manifestation nous invite à participer à son atelier "Apprivoiser sa mort par la technique des 7 vallées", méthode utilisée en sophrologie en tant qu'approche corps-esprit et excellent moment de relaxation bien apprécié en cette fin de congrès.

 

Il me parait important de préciser que le terme "transpersonnel" est utilisé pour se référer à une approche globale de l'être humain envisagé à la fois dans ses dimensions corporelles, émotionnelles, intellectuelle et spirituelles. Le transpersonnel serait plutôt à considérer comme une manière de vivre et un chemin vers une ouverture de la conscience individuelle et collective. Un endroit où se côtoieraient différentes écoles de psychologie, l'anthropologie, la spiritualité, la mystique, l'étude des états modifiés de conscience et l'interprétation des dernières découvertes scientifiques en matière de réalité.

Je clôturerai ce rédactionnel en remerciant Alexandre Michaud de m'avoir permis d'assister à ce Congrès européen de psychologie transpersonnelle, me permettant ainsi de vous partager mon ressenti quant à l'évolution... européenne et mondiale ?  de la Spiritualité au service de la Guérison.

Article rédigé par Annie GIRARD

Pour SOINS ALTERNATIFS

En savoir plus...

Vous souhaitez vous exprimer sur cet article, nous vous donnons la parole.
 
Commentaire(s) des internautes

Les remarques qui suivent sont les avis des internautes au sujet de ce rédactionnel.
SOINS ALTERNATIFS n'est pas responsable du contenu des remarques.


Cheseau marie-Ange a écrit le 26/12/2009

Pour Ion Manzat :
J'avais aussi noté il y a quelque temps "l'essence de Dieu est un état de conscience de l'homme" dans un autre ordre.




Retour