L'équipe de Soins Alternatifs Suisse vous souhaite la bienvenue sur le site

Détoxiquer grâce à la chlorella

Quelques grammes de chlorella par jour suffisent à détoxiquer l’organisme de manière naturelle. Parce qu’ils sont présents dans l’environnement à divers endroits, les poisons parviennent à se glisser de manière insidieuse dans notre corps à travers la chaîne alimentaire. En outre, les amalgames dentaires et la pollution électromagnétique pèsent également sur notre organisme à cause de leur toxicité. Les caractères invisibles et inodores des polluants les rendent particulièrement dangereux. Et pourtant, il n’est pas impossible de s’en protéger !

Comment la chlorella combat les poisons

A partir de 1970, les scientifiques ont beaucoup étudié la question : pourquoi la chlorella pyrenoïdosa possède-t-elle la propriété si particulière de détoxiquer ?
Les recherches en laboratoire montrent qu’aucune autre algue, pas même  les algues de la même famille, comme par exemple la chlorella vulgaris, ne parvient à de tels résultats. Les travaux de recherches, les longues années d’études et l’expérience ont finalement permis de mettre à jour une partie du secret de la chlorella pyrenoïdosa, substance détoxicante naturelle unique.

Les composants

En principe, la chlorella détoxique aussi bien les métaux lourds que de nombreux détergents organiques, insecticides et pesticides. Elle possède trois couches de protection extrêmement résistantes, qui protègent les substances essentielles, à l’origine des vertus détoxicantes de la chlorella pyrenoïdosa

Microfibrilles

La membrane cellulaire la plus épaisse, et celle de taille moyenne, fixent les substances toxiques. Elles sont composées de microfibrilles cellulosiques, qui forment un réseau dans lequel les molécules de métaux lourds restent emprisonnées comme dans un filet.

Sporopollénine

En outre, la membrane cellulaire moyenne de la chlorella contient de la sporopollénine, substance qui fixe les matières toxiques de manière irréversible.

Protéine

La chlorella est composée principalement d’une grande variété de protéines, très efficaces pour fixer les métaux lourds. La chlorella peut donc absorber des quantités énormes de métaux lourds sans en être endommagée.

Actuellement, on dénombre environ 200 polluants différents le long de notre chaîne alimentaire. Dans les pays industrialisés en particulier, il est impossible d’y échapper. C’est pourquoi une consommation régulière de chlorella pour prévenir l’intoxication est très sensée, et même vivement recommandée.
Conseil :  pour mieux éliminer de manière générale, faites régulièrement des cures de détoxication avec la chlorella, par exemple 2 fois par an, pendant 8 semaines 4 gr de chlorella tous les jours.

Libéré des poisons grâce à la chlorella

La chlorella pyrenoïdosa a le pouvoir de réduire l’ensemble des polluants qui se trouvent dans l’organisme humain, et de décharger le corps de manière tout aussi efficace.
L’efficacité de la chlorella peut être vérifiée grâce à des analyses de selles après une cure de chlorella. De nombreux métaux lourds, des détergents, l’alcool, la nicotine et autres substances toxiques qui étaient stockés dans les cellules du corps pourront ainsi enfin être éliminés.
Les métaux lourds sont à peu près omniprésents dans notre environnement, et sont en grande partie concentrés, à cause de l’activité humaine. En effet, la plupart des métaux lourds ne se désagrègent pas, mais s’accumulent au contraire dans la nature et dans le corps humain, d’où l’importance de la dépuration.

Inassimilable par le corps humain

Les métaux lourds sont des poisons pour le corps humain. Pendant longtemps, les chercheurs ont centré leurs études sur les conséquences d’empoisonnements aigus, c’est-à-dire sur les moyens de traiter les personnes qui ont absorbé en peu de temps une quantité importante de métaux lourds. Plus récemment, depuis le débat sur les amalgames dentaires, les scientifiques et les médecins s’intéressent de plus en plus à l’empoisonnement insidieux, c’est-à-dire « à petites doses ». Les molécules de métaux lourds ne doivent en principe pas se trouver dans notre organisme. Notre corps ne peut ni les assimiler, ni lutter contre eux, car il n’a pas été « programmé » pour détoxiquer. Il va tenter de neutraliser les petites quantité de métaux lourds en les déposant un peu partout, mais surtout dans les cellules graisseuses des divers organes. Des expériences en éprouvette ont clairement montré que les métaux lourds s’associent aux enzymes et autres protéines, pour former des complexes, bloquant le métabolisme des cellules, de sorte que celles-ci meurent.

Autres substances nocives

Les solvants

Les solvants sont produits en grande quantité. Ils entrent dans la composition de nombreux produits de soins corporels, de cosmétique, de nettoyage et d’entretien, et dans les laques et les peintures. La toxicité des solvants pour les êtres humains est bien connue, mais les législateurs n’y accordent malheureusement pas suffisamment d’importance.
On connaît les effets toxiques d’alcools (contenus dans les solvants) comme l’isoprène, l’éthylène, le butylène, le méthylpène, et le benzol. Et pourtant vous-même et vos enfants y êtes exposés tous les jours, sans même le savoir. En ce qui concerne les alcools cités ci-dessus, également contenus dans les produits cosmétiques et ménagers, ils sont absorbés par la respiration ou à travers la peau, et ils peuvent affecter les systèmes nerveux et immunitaires. Nous sommes quotidiennement en contact avec ces alcools, contenus dans de nombreux gels-douche et shampooings.
De nombreuses études prouvent que 4 gr de chlorella par jour favorisent le processus de détoxication de l’organisme.

L’alcool

La chlorella renforce la capacité détoxicante du foie, car elle fixe les substances toxiques dans le tractus gastro-intestinal de manière irréversible. Elles peuvent dès lors être directement éliminées, et le processus de décomposition de l’alcool est renforcé. Une étude menée à la Shapporo Medical University (Japon) montre que, dans 96 % des cas, les personnes testées ayant absorbé  une quantité importante d’alcool ont pu éviter la « gueule de bois », en prenant au préalable 4 à 5 gr de chlorella.
Exemple : à la suite d’une écographie, on détecta chez une femme de poids normal (46 ans), des symptômes de cirrhose graisseuse décelables par des résultats d’analyses hépatiques légèrement trop élevés. On ne pouvait cependant établir l’origine de ce dysfonctionnement, la dame ne buvant que rarement un verre de vin. Après 6 mois de cure de chlorella (5 gr par jour), toutes ses analyses étaient redevenues normales et les symptômes de cirrhose graisseuse s’étaient atténués.

Extraits du livrre « Les algues : super-vertu curative pour le corps et l’esprit » par le Dr. Frank Liebke

Article proposé par le joyau-vert.ch.

Pour en savoir plus, suivre le lien www.joyau-vert.ch


Article proposé par : Pierre-André Douady Le Joyau Vert

Vous souhaitez vous exprimer sur cet article, nous vous donnons la parole.
 
Commentaire(s) des internautes

Les remarques qui suivent sont les avis des internautes au sujet de ce rédactionnel.
SOINS ALTERNATIFS n'est pas responsable du contenu des remarques.


Un internaute a écrit le 14/08/2008

Vraiment super votre article!
Bravo et tellement vrai !
Ou peut on trouver une bonne chlorella ? toutes ne sont pas excellentes !
Merci de me repondre et bonne soirée à vous tous.
Nadine




Thoeni Gratz Catherine a écrit le 14/08/2008

J'ajoute ma voix à celle du commentaire précédent. Où  peut-on trouver de la bonne chlorella ? Ce serait stupide de s'intoxiquer un peu plus en ne choisissant pas le bon produit ! 
 
Merci pour cette information que je ne manquerai pas de faire suivre.




Douady Pierre-André a écrit le 15/08/2008

Je remercie les deux commentaires précédents et voudrais leur répondre.
Nous diffusons de la Chlorella en Suisse depuis 1990. Nous nous fournissons auprès de Taïwan Chlorella Manufacturing Co qui est un des plus anciens centres de culture existants puisque cette société a été crée en 1964 et le premier producteur au monde. Elle est réputée pour la qualité de la Chlorella qu'elle produit et a reçu la certification ISO 9001-2000.
La Chlorella pyrenoïdosa est pure et naturelle car elle a été cultivée sans l'utilisation de pesticides et d'herbicides. La qualité et l'absence biologique des métaux lourds est le fruit d'une surveillance rigoureuse et stricte, et ce, grâce à des analyses continues d'échantillons prélevés dans les réservoirs de culture, là où sont cultivées les cellules de Chlorella.
Vous pouvez en trouver sur notre site www.joyau-vert.ch. 
Prenez note que nous avons des prix spéciaux pour thérapeutes. Ces prix ne figurent pas sur notre site. Si vous voulez en savoir plus, vous pouvez nous envoyer un email à info@joyau-vert.ch.




Retour