L'équipe de Soins Alternatifs Suisse vous souhaite la bienvenue sur le site

Conférence n° 2 à San Nat Expo 2007 : «Santé et bien-être : parlons géobiologie, parlons de notre habitat » de Aldo Baudrocco.

J’avais rencontré récemment Aldo Baudrocco au Salon du Mieux-Vivre à Friboug sur un stand consacré principalement à la Cathédrale de Chartres ; non seulement pour la beauté de ses vitraux, mondialement connus, mais pour les énergies particulières et spirituelles ? … concentrées et dégagées en ce lieu. Aldo Baudrocco, géobiologue, avait à San Nat Expo son stand tout près du nôtre, sur le chemin des conférences.

Aldo Baudrocco nous parle des différentes sortes d’énergies qui nous entourent.

Au commencement, nous avons les énergies du Soleil. Ces énergies alimentent notre corps : nos artères, nos vaisseaux sanguins, nos circuits lymphatiques, nos points d’acupuncture, nos chakras, notre respiration. D'après Aldo Baudroco nous sommes une cheminée cosmo tellurique, laissant passer les rythmes énergétiques entre l’eau et l’air.

Plutôt que de faire de longs discours, Aldo Baudrocco préfère nous enseigner des exemples concrets.

Aldo Baudrocco nous présente son outil de géobiologue : la « baguette de coudrier ». Cette baguette était autrefois utilisée par le Sourcier et issue d’une branche fourchue d’un noisetier arbrisseau. De nos jours, cette baguette en bois est remplacée par un instrument en laiton à deux branches. D’après Aldo Baudrocco l’engin n’a pas de vie propre ; ce n’est pas lui qui va faire de la bonne détection. C’est le détecteur qui va trouver l’instrument qui lui convient.  Cet engin va retranscrire le ressenti de celui qui l’utilise servant ainsi de canal. Nous sommes le prolongement de nos propres sensations.

A présent Aldo Baudrocco prend une personne de la salle pour faire une expérience… puis se concentre quelques minutes... et procède à quelques tests de kinésiologie. Ensuite Aldo Baudrocco recommence l’opération sous un autre angle. En final, notre orateur demande les impressions de la personne. Il est dit : "plus de résistance à un endroit qu’à un autre". La personne regagne son fauteuil.

Aldo Baudrocco nous raconte que 31 ans en arrière, sa femme revient de la clinique et ramène leur bébé, Raphaël, à la maison. Habitat banal, chambre du bébé préparée avec soins. Aldo Baudrocco ne connaissait rien à la géobiologie en ce temps-là.
Bébé Raphaël imposait son rythme de vie en inversant le rythme jour et nuit. Aldo Baudrocco et sa femme se levaient en moyenne 7 fois par nuit ; cela pendant plus de deux mois. Rien à faire… malgré l’avis des spécialistes : pédiatres, etc…

Et un soir, par « hasard », lors d’une réunion professionnelle, après le verre de clôture, un collègue, informé du problème, pose cette question : « Tu n’as jamais songé à déplacer le berceau ? Tu sais j’ai entendu dire que cela pouvait perturber... ». Vers minuit, une fois rentré, la jeune maman s’était déjà levée deux fois. Aldo Baudrocco décide de déplacer le berceau. En 24h le problème était réglé.

Quelques semaines après, le « hasard », une nouvelle fois, l’informe qu’un géobiologue français, Jacques Bonvin, va venir en Suisse. On lui demande si cela l’intéresse ; Aldo Baudrocco répond : « Oui ». Cela fait maintenant plus de 30 ans que Aldo Baudrocco pratique la géobiologie.

Pour en revenir au petit Raphaël, il est bon de remarquer que bébés et animaux ne raisonnent pas : il sont bien ou pas !
Un chien ou un chat choisira lui-même l’endroit où il ira dormir.
Nous aussi nous nous ressentons mieux dans certaines pièces où à certains endroits.

Le lieu essentiel est notre chambre à coucher ; plus précisément l’endroit où nous avons posé notre lit, endroit primordial pour nous garantir un sommeil régénérateur. Un mauvais sommeil peut amener certaines pathologies.

Les anciens connaissaient les lieux chargés de bonnes énergies et les utilisaient pour savoir où disposer : les menhirs, les cercles de pierres, un temple grec, romain ou bouddhiste, une église romane, une cathédrale. Ces endroits, énergétiquement parlants, vont pouvoir être utilisés. Naturellement nous ne pouvons pas acheter notre propre église romane.

Etant passionnés de ces lieux énergétique particuliers Aldo Baudrocco parcourt l’Europe pour visiter et en ressentir les énergies… identiques à celles des temples mayas.

Pour Aldo baudrocco, vivre normalement c’est vivre dans des endroits neutres.
Aldo Baudrocco nous a parlé précédemment des réseaux solaires, des réseaux telluriques qui sont des lignes de forces engendrées par la vie de la planète. L’individu évolue et désormais nos appartements ressemblent plus à une centrale électrique qu’à un endroit de régénération.

Nos chambres à coucher sont désormais pourvues de : télés, ordinateur, chaîne Hi-Fi, radio-réveil, chargeur du téléphone portable sur la table de nuit, etc… Et au final nous nous étonnons de mal nous réveiller le matin !!!... 

Un appareil en « stand-by » est tout aussi polluant qu’en état de fonctionnement…
Il serait si facile d’arrêter complètement tout appareil électrique au lieu de le laisser en veille. Le SIG affirme que deux centrales nucléaires en Europe fonctionnement uniquement pour alimenter les « stand-by ».
Aldo Baudrocco nous engage à faire en sorte de supprimer ces « stand-by » en branchant nos appareils sur des prises multiples avec interrupteur.

Le seul appareil que nous n’allons pas éteindre sera le radio-réveil… cauchemar des chambres à coucher ! Pourtant certains problèmes de sommeil ou de santé ont été résolus tout simplement en déplaçant un radio-réveil. Il faut savoir que notre radio-réveil a un rayonnement d’environ 20 m et qu’il émane ss énergies nocives le plus souvent au niveau de notre tête. Voici pourquoi notre sommeil ou notre santé peuvent être perturbés.

"Eau" et "failles telluriques" sont deux éléments très importants :
  • l’eau va agir sur nos eaux. Si je dors sur une circulation d’eau, je peux avoir toujours un sentiment de froid, surtout aux pieds. Naturellement il peut s’agir aussi d’une mauvaise circulation sanguine, mais cela peut être aussi dû à un problème en géobiologie. Nous pouvons ressentir aussi : problèmes de cystite chez la femme et de prostate chez l’homme. On peut également avoir à se lever plusieurs fois par nuit pour aller au « petit coin ». Cela peut avoir un indice sur notre système lymphatique et amener des problèmes respiratoires, des sinusites ou rhumes à répétition. Nous faisons souvent des rêves de type « marécage », entre deux mondes.
  • Les failles telluriques vont avoir plutôt une incidence sur notre système sanguin. Nous faisons des rêves violents, de chicanes, de bagarres.
 
Question : « Est-ce qu’il y a des moyens de neutraliser ? Imaginons que dans ma chambre il y a une faille tellurique et un point d’eau et que je n’ai pas la possibilité de bouger le lit. Y a-t-il un moyen de palier à cela ? » 
Réponse : Oui et non ! Non dans l’absolu. Il y a des palliatifs. Il y a des éléments, naturels ou artificiels, qui vont nous apporter un mieux-être et permettre de diminuer l’intensité négative. Mais ce n’est pas l’idéal ; le mieux serait de se déplacer. Les arbres dans la nature ne le peuvent pas et se tordent ; nous… si ! On peut chercher les points neutres ou positifs… On peut aussi faire appel au Feng Shui.
Question : Comment résoudre l’électromagnétisme dû aux lignes électriques ?
Réponse : Là, il n’y a pas beaucoup de solution pour le moment ; quelques solutions apparaissent mais doivent encore être testées.
Question : « Avoir la tête au Nord, est-ce une solution ? »
Réponse : Il ne faut pas en faire une fixation. Idéalement, la tête au Nord – Nord-Est et Nord - Nord-Ouest. Des expériences ont été faites dans les hôpitaux ou en gériatrie. Il a été constaté que selon l'orientation de la tête du lit, les personnes en fin de vie arrivent mieux à passer dans l’autre monde. 
Question : « Faut-il avoir un don pour être géobiologue ? »
Réponse : Non, il n’y a pas de « don » pour être géobiologue. Pour Aldo Baudrocco le don n’existe pas ! Nous avons tous, en nous-même, la faculté de ressentir.

La conférence se termine ainsi… Merci Aldo Baudrocco pour avoir éveillé nos consciences et aussi pour vos bons conseils que nous ne manquerons certainement pas de mettre en pratique.

En conclusion : je conseillerai une écoute personnelle à notre environnement, notre habitat. Il ne faut pas hésiter à changer les meubles de place si nous en ressentons le besoin ou l'envie... Ecoutons notre intuition qui nous donne un coup de pouce à modifier quelque chose en nous ? ... ou nous aider à résoudre un problème de santé ? Cela vaut le coup d'essayer, non ? Qu'en pensez-vous ? Je vous laisse y réfléchir... 

Annie GIRARD                                                                       
Pour SAJ de SOINS ALTERNATIFS

Vous souhaitez vous exprimer sur cet article, nous vous donnons la parole.
 

 

Retour