L'équipe de Soins Alternatifs Suisse vous souhaite la bienvenue sur le site

Conférence de Marcel Bianchi sur l’Autohypnose

Compte rendu de la conférence que Marcel Bianchi a donné au « 1er Festival de l’Être : la santé, le mental et les arts divinatoires»

A 10h 30mn,  débuta la conférence de Marcel Bianchi sur l’Autohypnose

Peu de monde présent à cette heure au Festival de l’Être… matinale pour un samedi ? Mais le nombre des auditeurs ne remet en rien la qualité de l’orateur !

J’avais déjà eu l’occasion d’entendre Marcel Bianchi, organisateur du présent Festival, à MedNat le 30 mars dernier.

Selon Marcel Bianchi, l’hypnose thérapeutique fonctionne toujours et est bien différente de l’hypnose de spectacle. L’hypnose thérapeutique est simple d’utilisation et accessible à tous ! Tout le monde peut faire le l’hypnose et tout le monde est hypnotisable !!!... Il faut juste être prêt ensuite à accompagner la personne dans sa thérapie avec ses propres outils.
Pourtant beaucoup de personnes ont peur de l’employer. Pour utiliser correctement l’hypnose, il faut se sentir en confiance et pour cela il va falloir vaincre ses peurs et résistances.
Il y a des règles telles que : « Le cerveau ne connaît que ce qu’il reconnaît et ne reconnaît que ce qu’il connaît. » : les peurs ne peuvent arriver que par un vécu, mémorisé par ce merveilleux outil qu’est notre cerveau.
En hypnose thérapeutique nous n’allons pas « aller contre » une situation mais « aller avec » cette situation… et accompagner le patient  à faire face et gérer la situation concernée !
Lors d’une séance, il faut savoir rentrer dans son corps au lieu de chercher à en sortir (planer)… et ne pas vouloir à tout prix aller voir ses vies antérieures… c’est le passé, cela ne sert pas à grand-chose si ce n’est pas nécessaire !
Voici un exercice très simple à faire en « autohypnose » :
Il faut se mettre en état de relaxation dans son fauteuil… et partir revisiter son passé, sans juger, sans essayer de changer les événements… juste regarder en amenant les choses en conscience.
On voyage ainsi en prenant des points de repères visuels (boîtes aux lettres, cours d’école, concierge, odeurs, …) jusqu’à l’enfance, sa vie avant l’âge de 7 ans… ces souvenirs dont on ne se souvient guère, ces regards au travers de « trous de serrure » montrant certaines scènes gênantes ou traumatisantes auxquels seront apportées ensuite les clefs permettant d’ouvrir certaines portes nous expliquant notre mal-être actuel !
Il est conseillé de faire est refaire cet exercice régulièrement… histoire de défragmentation le disque dur qu’est notre cerveau. Il n’y a aucun risque dans cet exercice sauf celui de faire peut-être ressortir certaines émotions. Il suffit de noter ce que nous avons vu, ressenti… et à force, nous nous apercevrons que ces souvenirs ont légèrement changés !
Marcel Bianchi nous encourage vivement à faire ces exercices qui se font en 5mn ou un quart d’heure ou plus…

En conclusion : En hypnose, le thérapeute est l’accompagnateur qui va aider le consultant à aller chercher les indications nécessaires à l’amélioration de son état en ouvrant des portes … et permettre l’avancée dans sa guérison… Sans prendre le pouvoir sur la personne ! En hypnose, la personne est participante et acteur de sa vie. Merci Marcel Bianchi pour ces précisions et cet enseignement.

Annie GIRARD
Pour SAJ de SOINS ALTERNATIFS


Vous souhaitez vous exprimer sur cet article, nous vous donnons la parole.
 

 

Retour